Les 4 chiffres clés d’Instagram en 2021

257 0

Instagram existe depuis plus de dix ans et compte un milliard d’utilisateurs actifs par mois, plus de 25 millions de comptes professionnels et des recettes publicitaires estimées à 18 milliards de dollars américains cette année.

Ce qui n’était qu’une simple application de partage de photos est aujourd’hui une plateforme commerciale incontournable, qui aide les marques multinationales et les entrepreneurs innovants à atteindre leurs objectifs en matière d’engagement et de croissance.

La pandémie de Covid-19 a fait de 2020 une année comme aucune autre, puisque les confinements
et la distanciation sociale dans le monde entier ont contribué à stimuler une hausse massive de l’utilisation d’Instagram.

1 – Le nombre d’abonnés

D’après les données analysées cette année : 

  • 53,6 % des utilisateurs ont moins de 1 000 abonnés. 
  • Les comptes les plus petits connaissent une croissance fiable
    et trouvent de nouvelles méthodes d’atteindre leur audience cible. 
  • 38 % des utilisateurs comptent entre 1 001 et 10 000 abonnés.
  • 6,2 % des utilisateurs recensent de 10 001 à 50 000 abonnés.
  • 0,9 % d’entre eux ont entre 50 001 et 100 000 abonnés.
  • 0,15 % des comptes ont entre 100 001 à plus d’un million d’abonnés.
  • 0,14 % des utilisateurs ont plus d’un million d’abonnés.
  • Seuls 81 comptes dépassent les 10 millions d’abonnés, soit 0,01 % de tous les utilisateurs. Il s’agit là de personnalités publiques, de marques internationales et de méga-influenceurs. 

2 – Le taux d’engagement

En 2021, le taux d’engagement moyen d’un post Instagram de tout type était de 2,26 %. Il convient ici de rappeler que cette moyenne est faussée, car elle comptabilise les posts d’influenceurs importants et de personnalités publiques.

Ainsi, en ajustant le calcul pour les comptes très influents, le taux d’engagement médian n’est que d’environ 0,84 %.

Ces statistiques suggèrent que 50 % des utilisateurs d’Instagram ont un taux d’engagement par post inférieur à 1 %.

La concurrence est donc acharnée.

3 – Les légendes

Environ 95 % de tous les posts Instagram analysés avaient une légende comptant moins de 1 000 caractères, et seulement 5 %, une légende de plus de 1 000 caractères.

Environ la moitié de tous les posts possédaient une légende comprise entre 100 et 1 000 caractères.

Si le taux d’engagement médian augmente parallèlement
à la longueur des légendes, et est à son niveau le plus élevé avec des posts comptant entre 1 000 et 2 000 caractères,
il baisse avec les légendes de plus de 2 000 caractères.

Sur Instagram, les légendes peuvent actuellement
contenir jusqu’à 2 200 caractères et 30 hashtags par post. Néanmoins, comme le rappelle Social Report, la plateformerecommande à ses utilisateurs de « limiter les légendes
à 125 caractères de sorte qu’elles ne soient pas tronquées dans les fils d’actualité. »

Lorsque l’objectif est de retenir l’attention des lecteurs aussi longtemps que possible, cette stratégie peut toutefois s’avérer contre-productive.

Later

D’après les données recueillies par HubSpot et Mention, « ainsi que les observations d’autres entreprises, les légendes
suscitant le plus d’engagement se situent dans une
fourchette de 500 à 2 000 caractères.

4 – Les hashtags

Ces données pourraient étonner les équipes qui utilisent Instagram depuis quelque temps. Après tout, les hashtags ne servent-ils pas à attirer une nouvelle audience et à augmenter la visibilité du contenu ? 

Voici quelques hypothèses susceptibles d’éclairer cette contradiction : 

• L’engagement tend à diminuer pour les posts qui contiennent six hashtags ou plus. 

• Les posts publiés par des profils influents reçoivent un grand nombre de mentions J’aime et commentaires, qu’ils comportent des hashtags ou non. Il est possible qu’ils aient eu un impact sur les résultats de l’étude. 

Dans le même temps, utiliser huit hashtags ou plus a réduit le taux d’engagement d’un post de près de la moitié comparé à une absence totale de hashtag. Le taux d’engagement était ainsi réduit de plus de 70 % comparé au nombre optimal de hashtags : un seul.

Au regard de l’engagement médian, l’absence totale de hashtags a présenté le taux d’engagement le plus faible. Utiliser un oudeux hashtags a permis d’améliorer le taux d’engagement, mais le taux optimal a été atteint avec 20 hashtags.

Source : Hubspot

Laisser un commentaire